Accueil / Apnée du sommeil / Foire aux questions

Apnée du sommeil

Foire aux questions

Dois-je obtenir une ordonnance pour passer un examen dans un laboratoire de médecine du sommeil?
Oui, votre médecin traitant doit vous prescrire un examen.

Pourquoi une ordonnance est-elle nécessaire si je paie?
L’article 136 du règlement d’application de la Loi sur la protection de la santé publique prévoit que tout travail effectué dans un laboratoire médical doit obligatoirement résulter d’une ordonnance signée par un professionnel dûment habilité par la loi régissant l’ordre professionnel auquel il appartient.

Est-ce qu'un médecin de Biron peut me fournir une ordonnance?
Non, vous devez consulter votre médecin de famille ou un autre médecin.

Est-ce que mes assurances vont me rembourser?
Les frais des analyses sont remboursés par la plupart des régimes d'assurance collective pour frais médicaux. Il faut vérifier votre contrat d’assurances, car chaque régime est différent.

Quel est le prix pour faire des examens chez Biron?
Chaque test a un prix différent. Nous devons connaître les analyses demandées sur votre ordonnance afin d'établir quel sera le prix total.

Quel est le temps d’attente pour obtenir mes résultats?
Les rapports d'examens sont acheminés directement au médecin traitant et à votre domicile dans un délai de 10 à 14 jours ouvrables, suivant la nuit où est effectué votre test.

Quel est le délai pour obtenir un rendez-vous?
Il est normalement d’environ 48 heures, mais peut être plus long si vous exigez que le rendez-vous s’effectue au centre situé le plus près de votre domicile ou de votre lieu de travail, ou si vous optez pour un test à domicile.

Est-ce que Biron peut m’apporter un soutien dans ma démarche pour vérifier mon risque de souffrir d'un trouble du sommeil?
Oui, Biron vous offre un test de dépistage et vous accompagne au cours des différentes étapes menant à votre diagnostic puis, si nécessaire, à votre traitement.

Mon masque provoque des irritations de la peau, quelle peut en être la raison?
Les masques sont généralement fabriqués de silicone qui est un produit hypoallergène.  Les causes d’irritation possibles peuvent résider dans l’ajustement du harnais (trop serré ou pas assez), l'ajustement du masque (mauvais format, mauvais style de masque pour le patient) ou l’état du masque (le silicone peut absorber des saletés qui provoquent à long terme de l'irritation).

Comment peut-on réduire l’irritation du nez causée par la circulation d’air constante?
Le débit d'air qui circule constamment durant la nuit, et plus spécifiquement sous une pression élevée, peut provoquer une irritation à l'intérieur du nez. L'humidificateur demeure la solution pour éviter ce désagrément. En complément, vous pouvez utiliser du Rhinaris en onguent ou en vaporisateur.

Est-ce facile de voyager avec son appareil?
La majorité des appareils est en mesure de convertir le courant 100-240V, 50-60Hz, de façon à permettre leur utilisation dans plusieurs pays.

  • Certaines compagnies aériennes permettent l'utilisation des appareils CPAP durant le vol, d'autres non. Cependant, il faut éviter d’utiliser l’humidificateur dans l'avion.
  • La majorité des appareils s'ajustent automatiquement en fonction de l'altitude, d'autres doivent être ajustés manuellement.
  • À la douane, les rayons X n'affecteront pas votre appareil, il se peut cependant qu’on vous demande votre prescription médicale.
  • En camping, vous pouvez alimenter votre appareil avec une batterie marine ou un convertisseur/générateur de courant (400 watts et plus),  sans toutefois utiliser l’humidificateur.
  • À l'hôpital, nous vous conseillons d'apporter votre appareil et votre masque, car les hôpitaux n'ont pas toujours d’appareil disponible ou un masque similaire à celui que vous utilisez.​

Est-ce que je dois utiliser de l'eau distillée ou déminéralisée pour remplir le réservoir?

L'utilisation d'eau distillée permet de maximiser la durée de vie du réservoir et de réduire les dépôts minéraux. Élément encore plus important : elle réduit l'irritation des voies respiratoires.

Pourquoi y a t-il de la condensation dans mon masque et/ou mon circuit ventilatoire?
Une condensation excessive peut se former dans votre masque ou votre  circuit respiratoire lorsque la température ambiante est basse. Pour empêcher la formation de condensation, ajustez le bouton de réglage de l'humidité à une valeur inférieure. Vous devrez peut-être aussi ajuster le réglage de l'humidificateur d’une saison à l’autre. L'utilisation d'une housse de circuit respiratoire peut aider à réduire les effets de la condensation.

Qui a besoin d'un masque facial?
Comme beaucoup d'utilisateurs d'appareil à pression positive, vous serez susceptible de souffrir de fuites buccales. Environ 40 % de tous les utilisateurs de PPC rencontrent ce problème, de même que pratiquement tous les utilisateurs d'appareil à deux niveaux de pression. Votre clinicien ou votre professionnel du sommeil peut recommander un masque facial pour minimiser les fuites buccales et leurs effets secondaires.

À quoi sert le support à tube?
Le support à tube soutient le poids du boyau et le positionne de façon à éliminer le déplacement du masque durant le sommeil.

Et pourquoi devrais-je l’utiliser?
Si un appareil CPAP vous a été prescrit, son utilisation quotidienne vous permettra de retrouver la santé et probablement d'espérer vivre plus longtemps. Toutefois, plusieurs utilisateurs rencontrent des difficultés avec leur CPAP : yeux rougis, nez sec, marques de courroie dans le visage, fuites d'air, etc. La plupart de ces problèmes peuvent être liés à l'action du boyau qui "tire" sur le masque et le déplace. Le support à tube vient régler la majorité de ces problèmes en éliminant la tension exercée par le boyau.

Les assurances remboursent-elles le coût du support à tube?
À ce jour, plusieurs compagnies d'assurance ont couvert le coût d'achat du support à tube. Il est toutefois plus sûr de vérifier auprès de votre représentant.

Quelles sont les caractéristiques des systèmes suivants?

  • Appareil à PPC ou CPAP (continuous positive airway pressure)
    Pression positive continue dans les voies respiratoires, en pression fixe en cmH20.
  • Auto-PPC ou APAP (automatic positive airway pressure)
    Pression positive variable dans les voies respiratoires, s'ajustant automatiquement en détectant les obstructions respiratoires. Le niveau de pression peut donc varier au cours de la nuit selon l'ajustement effectué dans l'appareil par le professionnel.
  • Ventilateur volumétrique (AVAPS)/bi-niveau (BiPAP ou Bi-Level)/servo-ventilateur (Auto-SV)
    Pression à l'inspiration et à l'expiration avec fréquence ou sans fréquence, avec aide ou sans aide, avec alarme ou sans alarme, automatique ou non.
  • EPR
    L’EPR est une fonction de confort spécifique aux appareils haut de gamme S9™ de ResMed. De l’acceptation initiale à l’utilisation à long terme, il a été démontré cliniquement que l'EPR améliore le confort du traitement par PPC en abaissant la pression à chaque expiration. Ceci permet d’assurer une meilleure tolérance au traitement dès sa mise en place.
  • C-FLEX / A-FLEX / Bi-FLEX
    Relâchement à l'expiration et réduction de pression au début de l'expiration afin de réduire la gêne expiratoire. Ce sont toutes des fonctions spécifiques aux appareils de Respironics (Philips).