Accueil / Apnée du sommeil / Les autres troubles du sommeil / Narcolepsie

Apnée du sommeil

Narcolepsie

L’ABC de la narcolepsie 

Le symptôme le plus courant de la narcolepsie est la soudaine envie de s’endormir. La somnolence est si importante que la personne ne peut s’en empêcher. Bien que l’extrême envie de dormir soit plus fréquente lorsque la personne est inactive, elle peut également se produire lors d’un effort physique ou d’une période de stress.


Les autres symptômes de la narcolepsie

La cataplexie • Elle est caractérisée par la perte subite du tonus musculaire associée au sommeil paradoxal chez une personne complètement éveillée, provoquée par une émotion intense telle que la surprise, la peur, la colère ou le rire. La cataplexie peut provoquer le relâchement complet des jambes de la personne et entraîner une chute.

 

La paralysie du sommeil • Elle se produit tout juste avant que la personne s’endorme ou se réveille. Elle se manifeste par une paralysie de quelques secondes.

 

Les phénomènes hypnagogiques • Ils se produisent également au moment où la personne s’endort ou se réveille. Il s'agit de rêves intenses qui se prolongent après le réveil. Étant donné que ces rêves se produisent chez des personnes en état d’éveil, on les qualifie parfois d'hallucinations.

L’association entre la narcolepsie en situation de paralysie du sommeil et les phénomènes hypnagogiques doit se faire uniquement si la personne manifeste le symptôme le plus courant de la narcolepsie, à savoir la soudaine envie de s’endormir.

Le diagnostic et le contrôle de la narcolepsie sont essentiels pour prévenir les accidents susceptibles de se produire si la personne s’endort, par exemple au travail ou sur la route.

Une épreuve diagnostique permet de dépister la narcolepsie

Test itératif de latence à l'endormissement (MSLT ou Tile)