Accueil / Laboratoire / Vaccination / Vaccin contre les hépatites / L’ABC de l’hépatite A

Laboratoire d'analyse

L’ABC de l’hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie causée par le virus VHA.


Transmission

Le VHA se transmet par contact avec les selles d'une personne infectée. On peut contracter ce virus, en particulier :

  • en consommant de l'eau ou des aliments contaminés par des matières fécales. Ce risque est particulièrement important dans les pays tropicaux. La consommation de mollusques (ex. : moules, huîtres) pêchés dans des eaux contaminées par des matières fécales est une source fréquente d'infection en zone tropicale;
  • en ayant un contact avec une personne infectée, notamment au cours de relations sexuelles (incluant les relations orogénitales);
  • en ayant un contact avec des objets ou des aliments manipulés par une personne infectée.

Même si elle n'est pas malade, une personne infectée peut transmettre le virus.


Symptômes

L'infection ne se manifeste pas toujours par des symptômes apparents. Les symptômes classiques d'une hépatite sont la fatigue (qui peut persister plusieurs semaines), la fièvre, les nausées, les maux de tête, la perte d'appétit, l'ictère et les malaises abdominaux. L'hospitalisation est parfois nécessaire.

Il peut s'écouler entre 15 et 50 jours (en moyenne 30 jours) entre l'entrée du virus dans l'organisme et le début des symptômes. Chez le jeune enfant, cette infection est souvent asymptomatique, alors que 75 % des adultes infectés auront des symptômes. Le risque d'avoir une maladie grave augmente avec l'âge. Entre 0,1 et 0,3 % des personnes infectées en meurent. La guérison se fait spontanément.